Politics

CAte d’Ivoire-Inter/La gestion de la ville, un enjeu majeur pour les gouvernants (Paneliste)

Niamey (Niger)- La gestion de la ville deviendra un enjeu pour les gouvernants et les acteurs de la vie urbaine, a estime un paneliste d’un forum tenu ce vendredi en marge du 33Ame sommet de l’Union africaine A� Niamey, au Niger.

Pour le president de la Delegation speciale de la ville de Niamey, Moctar Mamoudou, cite par l’Agence nigerienne de presse (ANP), lors du forum portant sur le thAme Villes africaines et developpement durable, cas du Niger : la renaissance urbaine, les gouvernants des villes devront apporter, dans un futur proche, des reponses immediates de services essentiels necessaires A� l’epanouissement des citoyens.

En effet, a-t-il souligne, les villes africaines doivent accueillir plus de 60% de leurs populations d’ici les horizons 2025-2050. Cela sous-entend, la population urbaine africaine sera multipliee A� cette periode par trois, pour atteindre un peu plus d’un milliard d’habitants.

C’est aujourd’hui que les villes africaines doivent investir dans les infrastructures de base, les services sociaux (sante et education), l’habitat bon marche (accessible aux couches vulnerables) et A� la creation d’emplois, pour faire face A� cette demographie galopante, a fait savoir le paneliste en presence du ministre nigerien des Domaines, de l’Urbanisme et du Logement, Maman Waziri, celui de la Renaissance culturelle, Assoumana Malan Issa.

C’est pourquoi, le ministre Maman Waziri a rassure que des reformes importantes ont ete realisees dans le domaine de l’urbanisme (loi sur l’urbanisme, code de la construction, permis de construire), en vue de la fourniture de services et d’infrastructures efficaces aux besoins des populations nigeriennes.

Dans le cadre du programme de modernisation des villes au Niger, Niamey, la capitale, a beneficie des realisations de plusieurs dizaines de milliards de FCFA, rappelle-t-on.

Source: Agence Ivoirienne De Presse