Daily News 13 / 06 / 2017

College of Commissioners due to discuss more robust supervision of central counterparties (CCPs)

The College of Commissioners will meet today in Strasbourg to discuss a proposal to amend the so-called European Market Infrastructure Regulation (EMIR). As was announced during the EMIR REFIT review of at the beginning of May, today’s proposal aims to further improve the financial stability of the European Union. Specifically, the proposed reforms seek to ensure a more consistent and robust supervision of CCPs in EU and non-EU countries to deal with emerging challenges. The EU adopted the European Market Infrastructure Regulation in 2012 following the financial crisis to better manage and monitor the risks arising from derivatives markets for financial stability. A press conference and read-out of today’s College meeting by Vice-President Dombrovskis will take place in Strasbourg at 17:00 and can be followed live on EbS. You will be able to find press release and MEMO online. (For more information: Vanessa Mock – Tel.: +32 229 56194; Letizia Lupini – Tel.: +32 229 51958)

 

European Agenda on Migration: Commission reports on progress and calls on Member States to make further efforts to implement measures

Meeting in Strasbourg today ahead of next week’s European Council, the Commission will present four progress reports on measures taken under the European Agenda on Migration. The Commission will review the progress made in the EU’s emergency relocation and resettlement schemes and, as announced in its previous progress report, will specify its position on making use of its powers under the Treaties for those Member States that have not yet implemented the Council decisions. The Commission will also report on the roll-out of the European Border and Coast Guard and the implementation of the EU-Turkey Statement. In addition, the Commission will present results and lessons learned under the Partnership Framework on Migration one year after its launch and the efforts undertaken along the Central Mediterranean route. Press releases on the implementation of the European Agenda on Migration and Partnership Framework on Migration will be available online at the start of the press conference with Commissioner Avramopoulos in Strasbourg, which is scheduled for 15h30. (For more information: Natasha Bertaud – Tel.: +32 229 67456; Tove Ernst – Tel.: +32 229 86764; Catherine Ray – Tel.: +32 229 69921)

 

30 ans de séjours «Erasmus» à l’étranger: la Commission lance une application mobile pour fêter cet anniversaire

Aujourd’hui, l’UE célèbre les 30 ans de son programme de séjours d’étude et de formation à l’étranger «Erasmus», dont ont déjà bénéficié 9 millions de personnes. Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le président du Parlement européen Antonio Tajani présideront les célébrations du 30e anniversaire du programme Erasmus, devenu Erasmus+ en 2014, qui se dérouleront au Parlement européen à Strasbourg aujourd’hui. À cette occasion, la Commission lancera une nouvelle application mobile Erasmus+. Conçue pour les étudiants, les élèves d’établissements professionnels et les participants à des échanges de jeunes, l’application facilitera les démarches administratives et l’intégration des bénéficiaires tout au long de leur séjour. Le président Juncker a déclaré: «Chaque euro que nous investissons dans le programme Erasmus+ est un investissement dans l’avenir — l’avenir d’un jeune et de notre idée européenne. Je ne vois pas dans quoi il pourrait être plus important d’investir que dans ces porte-drapeaux de demain. Alors que nous fêtons le 9 millionième participant au programme, faisons en sorte que nous soyons neuf fois plus ambitieux pour l’avenir d’Erasmus.» Pour un programme qui aura aidé plus de 4 millions de personnes à étudier, se former et faire du bénévolat à l’étranger entre 2014 et 2020, l’application mobile Erasmus+ contribuera à rendre le programme plus inclusif et accessible: la Commission a en effet la ferme volonté de bâtir l’avenir d’Erasmus+ au-delà de 2020 avec la génération Erasmus+, afin d’ouvrir le programme à un éventail encore plus large de jeunes. Un communiqué de presse, une fiche d’information et un MEMO sont en ligne. (Pour plus d’informations: Nathalie Vandystadt – Tél.: + 32 229 67083; Inga Höglund – Tél.: + 32 229 50698)

Recherche et innovation: dernière ligne droite pour un nouveau partenariat euro-méditerranéen

Carlos Moedas, commissaire pour la recherche, la science et l’innovation, a salué hier au Parlement européen les avancées décisives sur le partenariat en matière de recherche et d’innovation dans la zone méditerranéenne (PRIMA). Ce partenariat, soumis au vote des eurodéputés aujourd’hui, vise à développer des solutions innovantes pour une gestion durable de l’eau et de la production alimentaire dans la région. Le commissaire Moedas s’exprimait hier lundi en plénière à Strasbourg et a déclaré: «Avec le feu vert du Parlement, PRIMA pourra élaborer des solutions indispensables aux graves pénuries d’eau et d’alimentation dans les régions les plus affectées de la zone méditerranéenne, répondre aux besoins les plus essentiels et ainsi agir sur une des causes profondes de l’immigration subie. Ce partenariat euro-méditerranéen en matière de recherche et d’innovation est une occasion unique pour les États membres de l’UE et les pays tiers de la Méditerranée de mettre en commun leurs ressources et de travailler pour l’avenir de la région. PRIMA est également un excellent exemple de l’ouverture de la recherche et de l’innovation européenne sur le monde et c’est pour cela que je me félicite que ce vote ait lieu aussi rapidement.» La proposition pour établir PRIMA a été présentée par la Commission le 18 octobre 2016. Le partenariat inclut d’ores et déjà dix-neuf pays qui contribueront au financement de PRIMA en complément d’un apport de l’Union européenne de près de 200 millions d’euros au travers du programme-cadre de recherche Horizon 2020. Suite à l’accord du Parlement, le Conseil devrait formellement finaliser le processus législatif le 26 juin prochain. Une fois adopté, le partenariat débutera en 2018, pour une durée de dix ans. Plus de détails seront disponibles à l’issue du vote au Parlement, en début d’après-midi, ici et ici. (Pour plus d’informations: Lucía Caudet – Tél.: +32 229 56182; Mirna Talko – Tél.: +32 229 87278; Maud Noyon – Tél.: +32 229 80379)

 

La Commission approuve une nouvelle appellation d’origine protégée de France

La Commission européenne a approuvé la demande d’inscription de l’«Ail violet de Cadours» dans le registre des appellations d’origine protégées (AOP). Il s’agit d’un ail sec  produit à partir des variétés Germidour et Valdour. Ce produit est conditionné dans une région se situant au confluent des départements de la Haute-Garonne, du Gers et du Tarn-et-Garonne en France. L’ail, originaire d’Orient, a probablement été introduit dans la région par la colonisation romaine des premiers siècles. Le commerce de l’ail s’est développé régulièrement jusqu’à la mise en place d’un marché hebdomadaire spécifique à l’ail violet. Ce marché se tient toujours à Cadours tous les mercredis, de mi-juillet à mi-décembre. Cette nouvelle appellation devient le 1400ème produit à être protégé. La liste complète est disponible dans la base de données DOOR. Pour plus d’informations, voir aussi les pages sur la politique de qualité. (Pour plus d’information: Alexander Winterstein – Tel: +32 2 29 93265;Clémence Robin – Tel: +32 229 52 509)

 

Mergers: Commission approves acquisition of Intrum Justitia by Nordic Capital, subject to conditions

The European Commission has approved under the EU Merger Regulation the acquisition of Intrum Justitia by Nordic Capital. The decision is conditional on the divestment of the companies’ overlapping debt collection and debt purchasing activities in Denmark, Estonia, Finland, Norway and Sweden. The Commission’s investigation focused on the markets for debt collection and debt purchasing where both Intrum Justitia and Lindorff, a portfolio company of Nordic Capital, are active. The Commission was concerned that the takeover would reduce competition in both markets in Denmark, Estonia, Finland, Norway and Sweden. In order to address the competition concerns identified by the Commission, Nordic Capital offered to divest the whole of the debt collection and debt purchasing businesses of Lindorff in Denmark, Estonia, Finland and Sweden, and the whole of the debt collection and debt purchasing business of Intrum Justitia in Norway. The Commission was therefore able to conclude that the proposed transaction, as modified by the commitments, would no longer raise competition concerns. The decision is conditional upon full compliance with the commitments. The full press release is available online in ENFR, DE and SV. (For more information: Ricardo Cardoso – Tel.: +32 229 80100; Maria Tsoni – Tel.: +32 229 90526)

 

Eurostat: La consommation par habitant a varié plus que du simple au double selon les États membres de l’UE – Rapport de près de un à six pour le PIB par habitant

La consommation individuelle effective (CIE) est un indicateur du niveau de bien-être matériel des ménages. Basée sur les estimations préliminaires pour l’année 2016, la CIE par habitant exprimée en standards de pouvoir d’achat (SPA) s’est échelonnée, parmi les États membres, de 53% à 132% de la moyenne de l’Union européenne (UE). Dix États membres ont enregistré une CIE par habitant supérieure à la moyenne de l’UE en 2016. Le niveau le plus élevé de l’UE a été relevé au Luxembourg, à 32% au-dessus de la moyenne de l’UE. L’Allemagne et l’Autriche se situaient à environ 20% au-dessus de la moyenne, suivis par le Royaume-Uni, le Danemark, la Finlande, la Belgique, la France, les Pays-Bas et la Suède, qui enregistraient tous des niveaux compris entre 10% et 15% au-dessus de la moyenne de l’UE. Un communiqué de presse est disponible en ligne. (Pour plus d’informations:Vanessa Mock – Tel.: +32 229 56194; Enda McNamara – Tel.: +32 229 64976)

STATEMENTS

 

Commissaire Jourová signe la convention sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes

La Commissaire Jourová signe aujourd’hui l’accession de l’UE à la convention sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique ce midi à Strasbourg, en présence du Secrétaire Général, M. Thorbjørn Jagland. La convention d’Istanbul du Conseil de l’Europe est le plus vaste traité international sur la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique. Elle reconnaît que la violence à l’égard des femmes constitue une violation de leurs droits humains et prévoit des mesures visant à prévenir les actes de violence, à protéger les victimes et à poursuivre les auteurs de tels actes. Suite à une proposition de la Commission européenne, le Conseil a validé l’accession de l’UE à cette convention en mai dernier. La lutte contre la violence à l’égard est une des priorités en 2017 de la Commission européenne qui a lancé une campagne afin de soutenir les activités nationales de sensibilisation et les organisations de la société civile travaillant sur ce sujet. La campagne se décline aussi sur les médias sociaux: #SayNoStopVAW. La déclaration jointe du Premier Vice-Président Timmermans et de la Commissaire Jourová sur la décision du Conseil , ainsi que des fiches d’information sur la convention d’Istanbul et sur les actions de l’UE dans la lutte contre la violence à l’égard des femmes sont disponibles en ligne.  (Pour plus d’informations: Christian Wigand – Tel.: +32 229 62253;Mélanie Voin – Tel.: +32 229 58659)

ANNOUNCEMENTS

Commissioner Creţu visits the Greek islands of Chios and Leros

On 13-16 June Commissioner for Regional Policy Corina Creţu is in Greece. On 14 and 15 June the Commissioner will visit the Greek islands of Chios and Leros, meet the regional governors of the North and South Aegean islands and the mayors of the islands received in Brussels by President Juncker in March 2017. Commissioner Creţu will inaugurate a new EU-funded desalination plant in Leros and visit other Cohesion Policy projects. Ahead of the visit, Commissioner Creţu said: “Responding to President Juncker‘s call, I will meet mayors of the North and South Aegean islands to assess the current situation and reflect on measures and actions which could alleviate the impact of the refugee crisis while boosting the local economy. The way the mayors have dealt with the migration challenge is admirable and my visit is a clear signal that they shall not be left alone in dealing with this extraordinary pressure. My visit will also focus on Cohesion Policy in the country and on the future of Cohesion Policy. Thanks to the July 2015 “A New Start for Jobs and Growth in Greece” Plan and to the efforts of the Greek authorities, Greece ranks among the top Member States in terms of implementation. Overall, Greece has received almost €11 billion of EU funds since July 2015. We are ready to help Greece seize further the opportunities offered by EU funds, for the direct benefit of the country’s real economy.” In Athens, on 13 June, the Commissioner will meet the Greek Prime Minister, Alexis Tsipras, and attend an event on resilient cities organised by the Mayor of Athens, Giorgios Kaminis. On 16 June, Commissioner Creţu will meet Dimitris Papadimitriou, Minister of Economy and Development, and Alexis Charitsis, Alternate Minister in charge of EU funds. The Commissioner will also deliver a keynote speech at an event on entrepreneurship, innovation and smart specialisation organised by the Governor of the region of Attica, Rena Dourou, and visit EU-funded projects in the capital. (For more information: Johannes Bahrke – Tel.: +32 229 58615; Sophie Dupin de Saint-Cyr – Tel.: +32 229 56169)

Food waste: EU leading the way in the fight against food waste

Tomorrow (14 June), Commissioner Vytenis Andriukaitis, in charge of Health and Food Safety, will address members of the EU Platform on Food Losses and Food Waste (FLW)at its second meeting where key deliverables from the Circular Economy Action Plan will be discussed. Ahead of the meeting, Commissioner Andriukaitis said: “At the first meeting the members called for policy coherence and integrated action at EU and national levels that I fully support. Now we need to get into the heart of the matter: methodology, guidelines on food donation, date marking. I am convinced that this unique forum dedicated to food waste prevention can help us all to move more quickly, find and adopt new solutions, seize opportunities to save food resources and together design new business models for healthier and more sustainable food systems”. The Platform brings together both public and private interests in order to foster cooperation amongst all key players in the food value chain and help accelerate the EU’s progress towards the global Sustainable Development Goal of halving food waste by 2030. Since its launch last autumn, the members of the Platform have supported the Commission in developing harmonised methodology for quantifying food waste, called for by the Commission’s waste legislation as well as the elaboration of EU guidelines on food donation, which the Commission intends to adopt by the end of 2017.  Focussed on supporting members in taking effective action to prevent food waste, a half-day will be dedicated to sharing experience in the implementation of national frameworks for action as well as new regulatory frameworks established in some Member States. New digital tools will also be presented to facilitate exchange of information, best practice and foster cooperation between members. The meeting will be web-streamed here. (For more information: Anca Paduraru – Tel.: +32 229 91269; Aikaterini Apostola – Tel.: +32 229 87624)

Upcoming events of the European Commission (ex-Top News)

[related_post themes="text" id="15608"]