Côte d’Ivoire-AIP/ Des populations de Lakota sensibilisées sur la prévention de la rage

Une mission du ministère des Ressources Animales et halieutique a organisé une campagne de sensibilisation sur la rage, à l’adresse de la population de Lakota, en réunissant dans un grand hôtel de la ville, des chefs traditionnels et de communautés, des responsables d’associations de femmes et de jeunesses.

La cheffe de la mission, Zogbé Bérengère, médecin au centre antirabique de l’Institut de santé publique d’Adjamé, a insisté sur la nécessité d’éradiquer la rage. Selon elle, cela passe par une bonne campagne de sensibilisation des populations.

Dans le monde, 150 pays sont affectés par la rage et 95% des décès occasionnés par cette maladie surviennent en Afrique, a-t-on noté. En Côte d’Ivoire, 12 cas de décès ont été enregistrés entre janvier et août 2022, a révélé Dr Zogbé.

Aucun cas de décès n’est encore enregistré à Lakota. Zogbé Bérengère a toutefois recommandé la vigilance à la population et conseillé la prévention qui impose la nécessité de faire vacciner les animaux de compagnie, en particulier les chiens, principaux transmetteurs de la rage par morsure ou par griffures.

La cheffe de mission a décrit les symptômes de la rage et précisé qu’une personne exposée au risque de la rage peut se faire vacciner à l’antenne de l’Institut national de l’hygiène publique (INHP) de Lakota, localisée au sein du district sanitaire.

Des participants à cette réunion ont demandé aux autorités compétentes de s’engager dans la lutte contre la rage en abattant les chiens errants.

Source: Agence Ivoirienne de Presse

General